Les médecines dites douces ou non-conventionnelles

 Résultat de recherche d'images pour "médecines non conventionnelles"

Lors d'un séjour de vacances, la location dans laquelle je me trouvais avait dans sa salle de bain, un pommeau de douche qui diffusait des couleurs différentes selon un jet précis en diffusant de la musique. Sur le coup j'ai pensé que c'était un choix du propriétaire pour faire "fun" et attrayant. Une fois de retour je me suis souvenue que le descriptif mentionnait un terme que je ne connaissais pas "chromothérapie".

Mais qu'est-ce-donc?
N'étant pas moi-même sujette à un mal quelconque, je n'ai pas compris le bien-fondé de cet argument, mais j'ai décidé de me documenter.

Pour ceux qui ne connaissent pas, vous allez savoir un peu plus loin ce que c'est.
Mais en fait le fondé de cet article n'est pas de promouvoir cette technique, mais de mettre en lumière certaines techniques que j'ai moi-même découverte en faisant mes recherches.

Je ne vais pas vous faire un énième combat médecine conventionnelle contre médecine douce, mais plutôt porter à votre connaissance les quelques techniques que j'ai pu moi-même découvrir:

Médecine douce = Médecine qui n'utilise pas de chirurgie ni de substances synthétiques pharmaceutiques


Résultat de recherche d'images pour "médecines non conventionnelles"


- Apithérapie: utilisation des produits issus de la production des abeilles et de leur ruche (miel, pollen, propolis, gelée royale...)

- Aromathérapie: branche de la phytothérapie qui utilise les extraits aromatiques des plantes dans un but de soin

- Art-thérapie: pratique d'activité artistique dans un but thérapeutique

- Balnéothérapie: utilisation des bienfaits de l'eau et des bains

- Chiropractie: du grec ancien "chiro" (=main) et "praktikos" (=qui agit) manipulation manuelle et non médicamenteuse sur l'appareil locomoteur, ses troubles fonctionnels et ses syndromes douloureux. Le praticien effectue des ajustements de la colonne vertébrale et des extrémités (hanches, chevilles, poignet...)  pour permettre de corriger des déséquilibres.

- Chromatothérapie: méthode scientifique utilisant la longueur d'onde des couleurs, et leur vibration afin de parvenir à une guérison physique, psychique ou émotionnelle.

- Etiopathie: du grec "étios" (=cause) et "pathos" (=souffrance) est une thérapie sur la recherche et l'analyse  de la (ou des) source(s) des problèmes de santé.

- Fasciathérapie: du latin "fascia" (=bande, tissu) est une thérapie qui entraîne la libération des fascias par le toucher. Les fascias sont les fines membranes enveloppant les muscles, os, viscères, ligaments, le cerveau et la moelle épinière entre eux comme une toile d'araignée. La manipulation leur permet de retrouver équilibre et élasticité.

- Fleurs de Bach: méthode permettant de soigner l'individu à travers des plantes spécifiques (au nombre de 38) en corrigeant l'état d'esprit

- Gélothérapie: du grec "gelos" (=rire) est la thérapie par le rire.

- Gemmothérapie: branche de la phytothérapie qui utilise les tissus embryonnaires des végétaux en croissance (bourgeons, jeunes pousses...) préparés en macération pour se soigner.

- Héliothérapie: du grec "hêlios" (=soleil) est le traitement de certaines maladies par le biais du rayonnement solaire riche en rayons ultra-violets.

- Herboristerie: spécialité dont le but est la préparation de plantes selon leurs propriétés médicinales sous diverses formes: tisane, poudre, plantes séchées.... ou de préparations dérivées, sans donner de prescription.

- Hippothérapie: activités utilisant les chevaux comme partenaires dans un but de rééducation fonctionnelle, notamment pour les personnes souffrant de paralysie, troubles squelettiques et/ou musculaires... Contrairement à l'équithérapie qui est une prise en charge à dimension psychique.

- Homéopathie: du grec "homoios" (=semblable) et "pathos" (= douleur)  technique consistant à soigner, par doses infinitésimales d'un certain médicament, les symptômes les plus proches possibles chez un individu malade, ceci afin de stimuler les réactions de défense naturelle de celui-ci.

- Holothérapie (ou soins holistiques): technique d'amincissement et de bien-être apparenté à la médecine chinoise puisqu'elle associe la perte de poids aux méridiens de l'acupuncture et aux points de digitopuncture.

- Hydrothérapie: utilisation de l'eau dans un but thérapeutique (balnéothérapie, thermalisme, thalassothérapie...)

- Kinésithérapie: spécialité ayant une action sur les affections de l'appareil de soutien (os, articulations), et de l'appareil locomoteur par des mouvements actifs (gymnastique rééducatrice...) ou passifs (massage, électrothérapie...)

- Kinothérapie: thérapie musculaire profonde visant par le biais de manipulations à soulager les douleurs musculaires et articulaires dues à un accident, une inactivité physique, le blocage d'un nerf, le stress... Le kinothérapeute ne fait pas de rééducation contrairement au kinésithérapeute.

- Lithothérapie: spécialité utilisant les propriétés thérapeutiques des cristaux, des roches et des minéraux

- Luminothérapie: utilisation de la lumière pour lutter contre les troubles du sommeil et la dépression saisonnière

- Magnétothérapie: ou thérapie magnétique consiste en la stimulation de notre champ magnétique naturel présent au coeur de nos cellules. Cette technique est utilisée lors qu'une mauvaise circulation magnétique de notre organisme est avérée (douleurs rhumatismales, ostéoporose, arthrose...) afin que notre corps reprenne son activité électromagnétique normale.

- Massothérapie: du grec "massein" (=palper), de l'hébreu "mashesh" (=pétrir) et de l'arabe "mass" (=presser légèrement) dont le but est le mieux-être grâce à des massages thérapeutiques exécutés par des mouvements des mains sur le corps afin de soulager tensions, douleurs articulaires et/ou musculaires....

- Micro-kinésithérapie: spécialité qui mêle l'acupuncture, l'ostéopathie, la kinésithérapie et s'appuie sur le principe d'homéopathie et d'anatomie. Cette technique vise à trouver dans la mémoire du patient, l'origine d'évènements traumatiques ayant laissé des traces dans notre organisme dans des zones dites sensibles (base du cou, épaules, sacrum...) pour auto-correction.

- Naturothérapie (ou naturopathie): rééquilibrage du fonctionnement de l'organisme par des mécanismes naturels d'autoguérison  du corps en le renforçant (alimentation, hygiène de vie, phytothérapie, massages...) plutôt qu'en éliminant des symptômes.

- Phytothérapie: du grec "phuton" (=plantes) et "therapeia" (=traitement) utilisation des propriétés pharmacologiques naturelles des molécules présentes dans les plantes dites médicinales après transformation chimique sous diverses formes: ampoules, gélules, tisanes.... et prescription médicale

- Urinothérapie (= amaroli): utilisation de l'urine sous diverses formes à titre préventif, curatif voire cosmétique
- ........

Et j'en ai sûrement oublié. N'hésitez pas à éclairer ma lanterne si c'est le cas.

Le point commun de toutes ces techniques diverses et variées, est de nous faire retrouver notre mieux-être, en faisant appel au naturel pour la plupart d'entre elles.

Mais que tout ceci ne nous fasse pas oublier le bien-fondé des techniques et approches médicales traditionnelles qui n'ont pas besoin de faire leur preuve.

Et vous-mêmes avez-vous déjà été amené à pratiquer une des des techniques? Faîtes-en nous part.


http://www.pourbienvivre.com/wp-content/uploads/2013/03/remedes-naturelles.jpg


Restez à l'écoute de votre corps

Posts les plus consultés de ce blog

Les huiles végétales

L'automne pour préparer l'hiver

Les huiles végétales en cosmétique