Et en hiver?

"Feu, argent, sagesse et santé, sont prisés hiver comme été" (Proverbe français)


L'hiver, saison qui évoque la montagne et le ski.... Mais pas que!!!

Le froid et ses températures "glaciales", est souvent accompagné de virus, que notre organisme réussit plus ou moins bien à gérer.

L'hiver en médecine chinoise

L'automne préparant notre organisme au repos hivernal et à l'hibernation, maintenant que nous y sommes, c'est la période pendant laquelle nous vivons en reclus, tout comme la nature qui s'est elle-même endormie (la sève a reflué, les feuilles sont tombées et les arbres sont dénudés). Nous devrions en faire de même, sauf que nos modes de vie ne nous le permettent pas, de ce fait, nous ne respectons pas ce rythme naturel.

L'hiver est par excellence, la saison du repos et de la méditation, la fin d'un cycle qui n'est pas une fin en soi, mais le début du suivant. Il nous faut mettre à profit cette période pour recharger nos batteries, et faire nos réserves pour  fortifier le Jing . L'élément représentatif de cette période en médecine chinoise est l'eau.

Comme en médecine chinoise, l'ensemble de notre corps est lié et forme un tout, les organes associés à cette saison sont les reins et la vessie. Les "reins" dans leur ensemble englobent les glandes surrénales et l'appareil génital, qui sont eux-mêmes liés aux organes des sens donc, les oreilles. L'hiver est la période propice à une faiblesse de ces organes (ex: douleur de la nuque, lumbago, frilosité ressentie dans les os, arthrose, constipation...)

Quelques idées d'huiles essentielles à utiliser pour cette période selon la douleur ou l'état à traiter:
- ylang ylang (cananga odorata), géranium rosat (pelargonium roseum), pin sylvestre (pinus sylvestris), romarin à cinéole (rosmarinus officinalis cineoliferum)...

Mais vous pouvez aussi faire des tisanes ou infusions avec ces quelques plantes:
- achillé (achillea millefolium), fenouil (foeniculum vulgare), ginseng (panax ginseng), pin sylvestre (pinus sylvestris)...

Les pathologies hivernales

Les pathologies les plus rencontrées résident dans le domaine respiratoire.

La plus répandue est la toux (système de défense des voies respiratoires), permettant de débarrasser les bronches des mucus, toxines ou autres intrus. Elle peut avoir 2 aspects:

- sèche = irritation dûe à des spasmes (=toux spasmodique). Elle est épuisante, incessante (ex: laryngite, angine, toux allergique...)
- grasse = elle est épurante et permet l'évacuation de mucosités (ex: bronchite, sinusite...)

Elle ne doit toutefois pas être prise à la légère si elle dure dans le temps, car elle peut avoir des origines aucunement liées au simple symptôme pathologique hivernal (une allergie, toux nerveuse liée à un stress...)

Les éléments qui peuvent être déclencheurs: un changement de température, un air sec, la pollution, des allergènes...

La 2ème pathologie la plus connue est la "grippe intestinale", plus communément appelée; la gastro-entérite. Elle est contractée par la consommation et l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés. Elle peut avoir 2 origines principales:
- la gastro bactérienne =  par une ou des bactéries par exemple celles présentes dans nos selles
- la gastro virale =  par la présence de virus par exemple ceux présents dans notre organisme

Comme tout dérèglement de notre organisme (ici le système digestif), elle ne doit pas être prise à la légère si elle perdure dans le temps.


Les règles à adopter sont les mêmes que celles appliquées en automne.En alimentation privilégions:
- les légumineuses: haricots secs, lentilles, pois chiches, petits pois, fèves, soja, sésame...
- les légumes racines: carottes, pomme de terre, navets...
- les fruits: citrons, châtaignes, noix...


En tout état de fait, il nous faut encore;

 " ETRE A L'ECOUTE DE SON CORPS"

A la saison prochaine!!











Posts les plus consultés de ce blog

L'automne pour préparer l'hiver

Les huiles végétales

Les rides et leurs expressions