vendredi 6 septembre 2019

Noix ou lait de coco



Rien qu'avec la photo, vous savez de quoi je vais parler. LE fruit exotique incontournable en saison estivale.

"Le cocotier doit avoir les pieds dans le sel et la tête dans le feu" (proverbe tahitien)

Tout le monde connaît ce fruit et apprécie son goût et son odeur. Les mois de culture en milieu tropical sont une bonne partie de l'année :


C'est un fruit qui se fait de plus en plus connaître dans l'hexagone. De nombreux articles ont été écrits à ce sujet, tout comme il y a quelques années nous avons eu droit à la mode de l'ananas, de la pomme, du pamplemousse..., maintenant nous avons droit aux vertus et bienfaits de la noix de coco.

Elle est consommée de différentes manières:
- son eau (ou jus)
- son lait (ou crème)
- sa chair
- son huile

On la retrouve en cuisine (avec le lait ou la crème) de manière brute, mais aussi transformée, dans des préparations salées en incorporation dans les sauces ou en préparations sucrées en incorporation dans les crèmes ou glaces. Son huile dans des préparations cosmétique.
On la retrouve aussi sous de nouvelles formes;
- le sucre (obtenu à partir de la sève des fleurs de cocotier)
- farine (sans gluten)
- chips

L'eau de coco

Plus la noix de coco est jeune, plus la quantité d'eau extraite est importante. Avec un goût délicat et sucré, elle peut être bue directement avec une paille insérée dedans. De couleur limpide quand celle-ci est jeune, elle devient trouble quand celle-ci mûrit. Contient de nombreuses vitamines, des minéraux, du magnésium, potassium, phosphore, calcium et autres oligo-éléments. On ne va lui trouver que des bienfaits; hydratante, énergisante, rafraîchissante, équilibre la pression artérielle, renouvelle l'énergie musculaire....
Du fait de sa pauvreté en matières grasses, et sa richesse en minéraux, elle évite la carence alimentaire, et de ce fait on serait tenté d'en boire à longueur de journée dans le cadre d'une volonté de perte poids, mais attention malgré tous ses bienfaits elle doit être consommée avec modération, pour notre organisme, mais aussi pour l'impact environnemental lié à son exploitation.

Sa chair

Plus la noix de coco mûrit, plus sa chair durcit et se densifie.
De couleur translucide, de texture gélatineuse et au goût sucré quand elle est jeune, elle devient dure, sa chair est plus grasse et contient des fibres insolubles en mûrissant. D'où l'idée qu'elle est calorique (140 calories=jeune, 1400 calories=mûre)
Une fois séchée, elle peut être consommée râpée, ou en cubes. Protège le système immunitaire, facilite la digestion, améliore la fonction rénale.

Le lait de coco


A ne pas confondre avec l'eau de coco, le lait est un élément reconstitué. Pourquoi "reconstitué", tout simplement parce-que le lait est obtenu à partir de la pulpe broyée mélangée à de l'eau et ensuite filtrée. Un petit peu moins glamour. Très utilisé dans la cuisine asiatique (Malaisie, Thaïlande, Polynésie, Inde), sa nouvelle texture ne le fait pas avare en manganèse, cuivre, sélénium, zinc. Il est riche en lipides, en acides gras saturés, ce qui apporte onctuosité et douceur aux préparations. Il est toutefois moins riche en protéines et donc plus gras que le jus de coco. Toutefois il peut être consommé à la place du lait de vache, si vous souhaitez diminuer votre consommation de celui-ci.

L'huile de coco

Une des dernières formes les plus communes sous laquelle nous pouvons utiliser la noix de coco. Dans le domaine culinaire, on peut l'utiliser comme huile de cuisson, mais aussi dans la préparation de gâteaux sous sa forme d'huile liquide. Et sous cet aspect c'est plutôt une utilisation cosmétique qui est à réaliser. Sa composition par la présence d'acide caprylique en fait une alliée pour lutter contre certains microbes (les champignons = candida, et les levures). Son utilisation sur la peau apporte hydratation et souplesse. Mais aussi au niveau capillaire. Un bain d'huile et vos cheveux vous diront merci.


Pour ma part, j'utilise plutôt le lait en cuisine pour la préparation de glaces, mais si l'idée vous dit de vous fabriquer une huile de coco maison, suivez ces étapes

Etape 2
Huile de coco maison avec une centrifugeuse:

Etape 1

Etape 3

Etape 4


 Et quoi faire avec ce qu'il reste?

un gâteau
des lotchos (boulette de coco caramélisées)

une glace
"Le corail croît, le cocotier pousse, mais l'homme s'en va" (Jack London)


mardi 11 juin 2019

Lavande, lavandula ou lavandin?

                               

  "Sauge et lavande guérissent toute maladie"

 La lavande est un arbrisseau aromatique et persistant, originaire des régions sèches, ensoleillées et rocailleuses. On le rencontre de l'Espagne à la Croatie, en passant par le pourtour méditerranéen et l'Afrique du Nord.
On a pour habitude de dire "la lavande", mais nous devrions plutôt dire "les lavandes" car il existe de nombreuses variétés (plus de 28 espèces).
Elles se distinguent par les couleurs de leurs fleurs, qui vont du violet foncé en allant jusqu'au blanc, en passant par le rose. Son essence aromatique particulièrement riche en acétate de lynale et en linalol est efficace en tant qu'antimite. Vous en connaissez quelques variétés:

- lavandula stoechas (= lavande papillon), variété possédant les plus grosses fleurs

 Résultat de recherche d'images pour "lavande pinnata"- lavandula pinnata (= lavande à fleurs fougères)

- lavandula blue scent: couleur des fleurs bleu violacé
- lavandula dentata: à feuilles dentelées


Il existe même une variété à fleurs vertes, la lavandula viridis Résultat de recherche d'images pour "lavandula viridis"


"Senteur de thym et de lavande accompagne les jeunes filles, senteur de genêt enfumé accompagne les femmes mariées"

 Plants de lavande aspic, lavandin et lavande vraie.
Et le lavandin?

La lavande est un végétal originel. Le lavandin (= lavandula hybrida) est un croisement entre la lavande dite "fine" (= lavandula angustifolia ou aussi officinalis) et la lavande dite "aspic" (= lavandula latifolia).

Quels sont ses bienfaits?

Au delà du nombre de variétés qui vont être différentes de par leur localité géographique, elles le seront également au niveau de leurs vertus à chacune. Les plus couramment utilisées sous nos latitudes, ont pour effets d'être:
- antispasmodique pour les toux liées à certaines affections respiratoires (asthme, coqueluche ou grippe)
- apaise les migraines, maux de tête et vertiges, douleurs liées aux rhumatismes
- facilite la digestion, et combat les désagréments intestinaux; coliques, ballonnements et flatulences
- antiseptique en application externe sur la région des bronches car elle en modifie les sécrétions
- favorise le sommeil en permettant une détente nerveuse



Donc si vous avez de la lavande fraîche sous la main, pourquoi ne pas vous en faire un petit sirop pour aromatiser vos préparations culinaires, ou pour une application sur la peau en cas de démangeaisons, de piqures d'insectes.
Comment procéder: en faisant simplement une macération huileuse pour une application cutanée ou mielleuse pour une utilisation culinaire.

Petite anecdote étymologique; le mot "lavande" viendrait du latin "lavare" (=laver), étymologie que l'on retrouve dans le mot "lavandière", les laveuses d'antan.

 

jeudi 20 décembre 2018

Le bien-faire des algues

La période automnale arrivant, annonçant les futures périodes glaciales, notre organisme a besoin d'un coup de boost de temps en temps, histoire de se prémunir contre les pathologies saisonnières. Je vous présente donc un élément naturel que nous commençons à découvrir petit à petit; "l'algue".

Tout d'abord, sachons que l'algue est avant tout une plante qui vit dans l'eau, je devrais plutôt dire au fond des océans plus fréquemment, mais il y en a aussi au bord du rivage. Elle ne possède pas de racines absorbantes, afin de prélever les nutriments nécessaires à sa croissance, mais un crampon qui lui permet de se fixer sur un support. Afin d'assurer leur croissance, elles sélectionnent dans leur environnement marin, les éléments nutritifs dont elles ont besoin. Mais cet environnement peut aussi contenir des pesticides ou des métaux lourds, qu'elles stockent. Par déduction à environnement polluant = algues polluées.

"On devrait pouvoir se laisser bercer, abandonné comme une algue devant la marée, mais on est toujours emmené au large" (André Brink)

Vous aurez observé qu'elles peuvent avoir différentes couleurs; vert, brun, rouge, marron, fluorescent... Ces différentes couleurs permettent de les classer dans 3 familles d'algues de couleurs; vertes, brunes et rouges.

Mais pourquoi ces couleurs?
La couleur est explicative de la profondeur du lieu dans lequel se trouve l'algue, plus elle est située en profondeur, plus elle sera foncée, tout simplement parce-que certains rayons de lumière sont moins présents dans son environnement.

- les algues vertes présence de chlorophylle
- les algues rouges possèdent en plus de la chlorophylle, de la phycobiliprotéine ou de la phycoérythine
- les algues brunes quant à elles possèdent des caroténoïdes



Les algues en alimentation
On les a découverte il y a quelques années, à travers l'invasion des algues vertes sur nos littoraux (notamment bretons), et plus récemment avec les Sargasses aux Antilles (ce qui ne leur a pas fait bonne presse).
Mais, les algues sont aussi et surtout consommées en Asie, comme un légume à part entière (nori, wakamé...). Nous les avons découvert à travers les plats en provenance de là-bas: sushi, maki, soupe miso..., et comme condiments. Pour ma part, j'ai commencé leur consommation avec la découverte de la salicorne , qui m'a servi à agrémenter mon plat préféré; la salade verte.

Leurs atouts:
- riches en protéines
- riches en fibres = évite l'effet "faim", lutte contre la constipation, régule la glycémie
- riches en vitamines (notamment A, B, D, E), comble les carences
- riches en oligo-éléments:  iode, sélénium, cuivre, zinc, fer, manganèse
- riches en minéraux: potassium, sodium, magnésium, phosphore, calcium, chlore


Mais toutes les algues ne sont pas comestibles. Certaines provoquent des allergies.

Petite astuce cuisson: Incorporer l'algue (idéalement le kombu = bonheur en japonais) en début de cuisson de vos légumes secs, car avec son pouvoir émollient, elle ramollit les fibres, ce qui facilite leur cuisson et les rend plus digeste. Pour ma part, j'ai plutôt l'habitude d'utiliser le bicarbonate. Ou d' utiliser les rejets de ma micronisation comme condiments (ici kombu + wakamé)

Les algues en cosmétique
Elles sont utilisées depuis de nombreuses années dans le domaine alimentaire (glace, flan...) pour certaines de leurs qualités:
- pouvoir gélifiant
- pouvoir épaississant
- pouvoir conservateur
- pouvoir intensifiant de couleur

Mais ces qualités se retrouvent aussi en cosmétique. Elles sont notamment utilisées pour leur effet anti-oxydant, et anti-âge.
Etant insoluble dans l'eau, mais afin de tirer profit de ses principes actifs, l'algue doit subir l'étape de la micronisation, la réduire en poudre

afin qu'elle libère ses actifs, et que ceux-ci s'incorporent plus facilement à la préparation.
Pour les effets suivants sur la peau:
- hydratation
- régénération
- reminéralisation
- drainage
- régulation excès sébum
- peau plus lisse
- .......

Idée de préparation: Masque hydratant et détoxifiant
- aloe vera
- algues
- huile végétale
- huiles essentielles (facultatif)
Mélangez dans un contenant l'aloe vera, la poudre d'algues, l'huile végétale. Laissez poser. Appliquez.

Avec toutes ces informations voyez-vous les algues autrement? Pour ma part, même si je les apprécie avec ma salade, ça ne me donne toujours pas envie d'en avoir dans les pieds quand je suis en plein bain de mer. 

Restez à l'écoute de votre corps






mercredi 31 octobre 2018

Les symboles du linge




Aujourd'hui on parle beaucoup de décryptage d'étiquette, afin de comprendre les ingrédients de ce que nous mangeons ou ce que nous utilisons de manière quotidienne.
Mais quand on les lit, on n'y comprend rien, on se dit que ce n'est pas écrit en français. Qui n'a jamais essayé de lire une étiquette et a abandonné au bout du 3ème mot?
Il est un domaine pourtant qui est facile de lecture et de compréhension pour tout le monde, celui des symboles ou pictogrammes:

Résultat de recherche d'images pour "pictogramme"          Résultat de recherche d'images pour "pictogramme"           Résultat de recherche d'images pour "pictogramme vie quotidienne"

Il est un domaine que nous connaissons tous, mais pour lequel nous ne faisons pas vraiment attention, c'est le textile.
Qui parmi vous détaille les étiquettes de ses habits avant de les mettre dans la machine? Pour ma part, je les trie par couleur (foncé, clair, blanc) et par matière (serviettes, draps, pulls...) . En dehors de ça, j'avoue ne pas vraiment faire gaffe aux étiquettes. Erreur!!!
Un jour par curiosité (c'est toujours par curiosité avec moi), j'ai fait une recherche voir ce que tous ces petits symboles voulaient dire et voici ce que j'ai trouvé, en résumé!

Les 5 grandes familles:

 

Lavage 
 

Blanchiment 
 

Séchage 
 

Repassage 
 

Nettoyage professionnel 



"La machine à laver c'est bien pratique, mais quand on la vide, le problème c'est de retrouver quelles chaussettes sont de la même ethnie" (Marc Escayrol)


Jusque-là tout va bien, pas très compliqué. Mais si cela était aussi simple, il n'y aurait pas de problème, et je n'aurais pas pris le temps d'écrire ce petit post (trop facile), mais en regardant de plus près ça donne quoi?

Le Lavage 

Divers symboles sont associés à cette première étape dans le maniement du linge. rien que cette étape m'a fait découvrir plus de 10 symboles que je vais résumer ici
Résultat de recherche d'images pour "pictogramme lavage vetement"à commencer par cette bassine, quand on la voit, on sait tous que cela signifie lavable en machine, mais s'il n'y avait que ce signe ça serait facile, mais à ce signe est associé à d'autres;

 
Lavage à la main 
 
Le chiffre représente la température maximale (30,40,95...) à atteindre
 
il peut y avoir un trait ou 2 traits selon la délicatesse du linge 
 
Pas de lavage préconisé 


Le Blanchiment
Le blanchiment est une technique utilisée afin de faire disparaître toutes traces de salissures sur les vêtements, et/ou d'améliorer la blancheur du textile, par l'utilisation de solvants à base de chlore (exemple l'eau de javel) ou de matières oxygénées.

 

Blanchiment autorisé par tous types de produits 
 

Blanchiment par produits oxygénés, chlore interdit 
Insertion de l’image... 

Blanchiment interdit 

Le Séchage

Les symboles expliquent 2 modes de séchage;
- en tambour
- naturel

 

Pas de séchage en machine 
 
  • points programme normal jusqu’à 80°C 
  • 1 point programme modéré 
 
  • 1 trait vertical séchage sur fil 
  • 2 traits verticaux séchage sur fil sans essorage 
 
  • 1 trait horizontal séchage à plat 
  • 2 traits horizontaux séchage à plat sans essorage 
 

La barre oblique préconise un séchage à l’abri de la lumière  

Vous êtes un peu largué, attendez, on n'a pas encore fini, il nous reste encore 2 familles à voir. La prochaine c'est:

Le repassage

 
  • 3 points Température maximal 200°C, fer très chaud (coton, lin...) 
  • 2 points Température maximal 150°C, fer chaud/tiède (polyester, laine, soie...) 
  • 1 point Température maximal 110°C , fer froid(polyacrylique, polyamide...) 
 

Repassage déconseillé 

Et la dernière

Le nettoyage professionnel

Voici un autre domaine, qui m'a donné mal à la tête avec toutes les informations que j'y ai trouvé. Heureusement ces symboles sont compréhensibles pour les initiés dont je ne fais pas partie.
J'y ai toutefois découvert 2 univers: le nettoyage à sec, et le nettoyage à l'eau.

 

Nettoyage à sec au Perchloréthylène 
 

Nettoyage à sec aux essences minérales (solvants pétroliers) 
 

Nettoyage professionnel à l’eau 
 

Nettoyage à sec interdit 

J'espère que tous ces pictogrammes ne vous ont pas trop ennuyé! Mais que, cela vous permettra d'y voir un peu plus clair sur vos étiquettes lors de votre prochaine machine.


Noix ou lait de coco

Rien qu'avec la photo, vous savez de quoi je vais parler. LE fruit exotique incontournable en saison estivale. " Le cocoti...