Comment rajeunir et entretenir son parquet?

En le huilant!

L'année dernière, en voulant rajeunir le parquet en bois naturel massif de la chambre d'un de mes enfants, j'ai hésité entre une vitrification (que j'avais faite dans la chambre de l'un d'eux), et l'huile.

Après m'être documentée sur internet, l'avantage est que lorsqu'on huile un parquet, l'huile pénètre les veines du bois, ce qui permet de le traiter en profondeur par la même occasion. D'ailleurs j'ai pu noter que les veinures de cette pièce étaient plus visibles que dans celle que j'avais vitrifié il y a quelques années. Mais l'inconvénient majeur est la notion d'irréversibilité.

Mais j'ai quand même sauté le pas et j'ai décidé de le huiler, après être passée par les phases:
- décapage
- ponçage gros grain
- ponçage grain plus fin
-....

Après avoir cherché une huile d'entretien naturelle, je me suis penchée sur la composition de celle-ci et j'ai pu trouver que la base de manière simplifiée peut être la suivante:

- huile
- solvant pétrolier (=isoparrafine) diluant synthétique dérivé de la paraffine dont le but de liquéfier l'huile afin d'en faciliter l'utilisation
- siccatif de synthèse, un accélérateur de séchage ou de durcisseur de matière grasse

et d'autre composants pour lesquels je ne saurais pas apporter de précisions, n'étant pas chimiste.

En ayant entre les mains, ces informations, je me suis décidée à faire ma propre huile de parquet. De quoi ai-je eu besoin?


- huile végétale: bien sur quoi de mieux pour le traitement du bois (les plus courant huile de lin ou huile de brou de noix)
- essence de térébenthineà manipuler avec précaution car même si elle est naturelle, elle n'en est pas moins toxique
- siccatif à manipuler avec précaution servira à accélérer le séchage de l'huile, qui à l'état brut laisserait une surface grasse et mettrait beaucoup plus de temps à sécher. On en trouve dans tout magasin de bricolage ou en droguerie

Pour les proportions prenez 1 dose d'essence de térébenthine pour 2 doses d'huile de lin et un soupçon de siccatif.

Et le tour fut joué!


J'ai repassé une couche ce printemps (soit 6 mois après), histoire de faire un appoint, (qui peut être fait tous les 6 mois, ou tous les ans, tout dépend de la fréquence de passage).


Au niveau des odeurs dégagées, j'ai plutôt trouvé que cette mixture n'agressait pas les narines. Bien entendu la pièce a été ventilée, les fenêtres étant restées ouvertes le temps du traitement. La 1ère fois l'odeur est restée présente beaucoup plus longtemps (3-4 jours) que lors de l'appoint.

Pour le nettoyage, pas de complication, une serpillière humide en utilisant du savon noir suffira, je vous invite à (re)lire cet article sur le savon noir si vous ne l'avez pas encore fait:  https://www.blogger.com/blogger.g?blogID=8239700311623561548#editor/target=post;postID=3999093552803773677;onPublishedMenu=allposts;onClosedMenu=allposts;postNum=4;src=postname

Posts les plus consultés de ce blog

Les huiles végétales

L'automne pour préparer l'hiver

Les huiles végétales en cosmétique